Historique

C’est sous le mandat municipal d’Alfred Monnet (1865-1870) qu’eut lieu l’édification des halles couvertes de Niort. Ce même maire eut à son actif l’agrandissement du cimetière, la construction de l’abbatoir, le transfert de la mairie à la place de l’ancien collège et la construction de l’école du Port, Rue Fontenay. Dès 1809 les correspondances entre le maire Brisson et le préfet faisaient état du "préjudice porté au commerce par l’absence de halles". Des projets sont élaborés pour des halles situées sur un terrain contenu dans le château de Niort.Un extrait du registre des délibérations du Conseil Municipal du 21 avril 1834 fait part de la réclamation de Monsieur Levrault : "La ville s’étant obligée à bâtir des halles à proximité du terrain par elle vendue, I’inexécution de cette condition lui a fait éprouver des pertes dans son commerce... exige des droits et intérêts...". Cette réclamation est soumise au Conseil le 10 février 1835 qui décide "qu’il sera établi sur la place du donjon des halles couvertes aussitôt que le moyen pécuniaire de la ville" le permettra.

Mais ce n’est que sous la municipalité d’Alfred MONNET qu’est enfin établi le programme du concours relatif à la construction des halles couvertes. Ouverture du concours : Délibération du Conseil Municipal 9 juillet 1866, clôture : ler janvier 1867.

Les Halles vers 1905

Le projet mis au concours dit que l’édifice devra couvrir 2.000 m2 environ sur deux parties, I’une voûtée formant soubassement, I’autre couverte par une charpente métallique. Sur le pourtour du bâtiment une place suffisante devra être réservée pour les quatre à cinq cent marchands de beurre et d’oeufs qui stationnent aujourd’hui debout dans la rue des halles. Le lauréat du concours fut DURAND ingénieur civil sorti de l’école centrale, architecte à la ville de Niort. Deuxième prix, Monsieur BARGUI, Architecte à Lyon. Le 9 décembre 1868, les travaux sont adjugés à l’Entreprise AUBERT Frères de Niort. Les fondations furent creusées jusqu’à 12 m de profondeur, plusieurs modifications furent apportées au projet initial alors que les halles étaient encore en construction. C’est ainsi qu’en 1870, on proposa de substituer de la brique au parpaing pour l’espace compris entre les colonnes extérieures et d’employer de la pierre de château Gaillard pour les chaines engagées dans les colonnes, etc.... Le coût total de cette entreprise s’éleva à 456165, 28 Francs et c’est enfin en 1871, le 30 août que s’achèvent les travaux de construction de halles couvertes.

Les membres de la commission des travaux publics se sont transportés dans le nouvel édifice avec l’architecte et l’entrepreneur et après avoir examiné attentivement tous les ouvrages les ont reconnus exécutés suivant toutes les règles de l’art et les prescriptions du devoir".

Cette même année 1871, les commerçants adjudicataires prennent possession des halles mais auparavant, la société d’horticulture fondée en 1853 y organise une magnifique exposition florale à l’occasion des fêtes du congrès musical de l’ouest (le bassin central des halles date de cette exposition).

Les abris extérieurs ont été établis en 1928.